Il existe tellement d’outils pour le SEM (Search Engine Marketing) que le plus dur est encore de faire son choix, chose qui se complique avec cette offre pléthorique. J’ai rassemblé ici trois des plus importantes applications SEO utilisées par la plupart des référenceurs. Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive, mais elle permet de couvrir une bonne partie du spectre en matière de webmarketing.

SEMrush pour l’analyse sémantique de la concurrence

SEMrush est l’outil de prédilection des webmarketeurs, un véritable couteau suisse permettant de récolter et d’analyser une multitude de données issues d’un nom de domaine. Il est souvent utilisé pour faire du benchmarking sémantique. L’outil livre de précieuses informations sur l’intensité de la concurrence sur un seul mot clé mais il peut aussi comparer votre domaine et les concurrents sur tout l’univers sémantique.

SEMrush, outil de benchmarking sémantique SEO

Petite vue SEMrush sur les statistiques astronomiques d’Ooreka.

Au-delà de l’analyse concurrentielle, SEMrush rassemble dans une vue d’ensemble les principaux indicateurs SEO du domaine choisi.

On retrouve :

  • la recherche organique avec une estimation de trafic
  • la recherche payante
  • les meilleurs mots clés organiques (positionnés dans le top 100 sur Google)
  • une carte de positionnement de la concurrence sur deux axes (trafic et nombre de mots clés)

Autre fonctionnalité très utile pour l’étude des mots clés, SEMrush fournit un indice appelé Keyword difficulty pour évaluer le niveau de concurrence dans les résultats naturel du moteur de recherche de Mountain View.

Il propose également une analyse de la popularité d’un site via le profil de liens. Mais les données sur les backlinks et les domaines référents manquent de précisions en comparaison avec l’outil SEO suivant sur notre liste.

Majestic SEO pour l’analyse du profil de lien

Avec sa base de données d’index de liens la plus vaste au monde, Majestic SEO est l’outil majeur d’analyse de la popularité d’un site. Une popularité mesurée en nombres de liens entrants et de domaines référents. Plus concrètement, à chaque fois qu’un site fait un lien vers le vôtre, votre popularité augmente. Comme Google accorde un poids important à cet indicateur dans son algorithme, la quête de liens entrants – encore appelée Netlinking ou Link Building – représente une part importante du travail d’un chargé de SEO.

Majestic SEO pour l'analyse de backlinks (liens entrants)

Aperçu de la popularité du site Ooreka sur Majestic SEO.

Majestic SEO vous donne donc une liste de tous les backlinks et de tous les domaines référents. Vous pouvez ainsi déterminer le profil de liens :

  • le niveau de qualité des sites référents
  • le nombre de liens et de domaines référents
  • la typologie des pages qui font des liens
  • les ancres des liens
  • le type de liens (Follow ou No Follow)

Majestic SEO utilise deux Flow Metrics pour rendre son jugement sur un site Internet : le Trust Flow et le Citation Flow. Le premier évalue l’indice de confiance d’une page web de 0 à 100. Ce Trust Flow se propage de lien en lien à travers le web à partir d’une liste de sites analysés et notés manuellement par l’équipe de Majestic. Le Citation Flow quant à lui est un indice qui mesure la popularité d’une page en fonction du nombre de liens entrants.

Screaming Frog pour le crawl d’un site web

Screaming Frog est un outil d’exploration des pages d’un site. A la manière des robots de Google, l’outil parcourt le site pour en extraire des informations sur chacune des pages :

  • Nombre total de pages
  • Erreurs 404
  • Pour chaque page : Balise Title, Meta description, H1, H2, etc
  • Redirections

Screaming Frog permet de récolter des données de sites de plusieurs dizaines voire centaines de milliers de pages. Les données sont ensuite exportées puis analysées via Excel.

Share This