Définition Content Shock

Vous l’avez peut-être remarqué sur votre secteur de marché, la concurrence dans le content marketing s’intensifie. Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à effectuer leur transformation en média pour communiquer autrement avec leur public cible. Ainsi, on assiste à une augmentation importante du nombre de contenus publiés sur la Toile – elle doublerait tous les 9 à 24 mois – qui peut s’apparenter à la formation d’une bulle sur le marché du marketing digital. Découvrez plus en détails la définition du Content Shock.

 

C’est quoi le Content Shock ?

Le mot Content Shock fut employé par Mark Schaefer pour décrire l’accroissement phénoménale de la quantité de contenus sur le web provoquant mécaniquement une baisse de visibilité pour chaque article, vidéo, infographie publié(e). Pourquoi ? La demande en contenus reste stable car limitée par notre capacité physique à les consulter. Cette baisse de visibilité impacte négativement la rentabilité du marketing de contenu. Heureusement, ce phénomène se limite à certains secteurs d’activités pour le moment.

 

Pourquoi cette baisse de visibilité ?

Lorsque Mark Schaefer évoque le Content Shock, il parle surtout des réseaux sociaux. Mais le SEO permet également de développer sa visibilité, notamment grâce aux requêtes de longue traîne et ce même sur un secteur concurrentiel. Concernant le Social Media, un utilisateur moyen serait exposé chaque jour à environ 1500 publications via son mur Facebook. C’est pourquoi le réseau social sélectionne via son algorithme les « histoires » affichées sur le mur de chacun en fonction de ses préférences et interactions sur la plateforme. Il en résulte une baisse d’audience des contenus publiés sur Facebook.

Share This