Différencier marketing de contenu et inbound marketing

Ces deux termes sont souvent cités ensemble dans les articles de blog des webmarketers et cela peut prêter à confusion. Moi-même j’avais du mal à faire la différence entre inbound et content marketing et je ne suis probablement pas le seul, d’où l’idée d’en faire un article. Ces deux concepts sont intimement liés, le marketing de contenu étant en réalité un sous-ensemble de l’inbound marketing.

Le content marketing, pilier de la stratégie inbound marketing

Le content marketing ou marketing de contenu consiste à produire et diffuser du contenu utile pour ses cibles avec pour objectifs de générer des prospects. Pour cela, les professionnels du marketing digital utilisent différents supports :

  • Articles de blog
  • Guides et livres blancs
  • Vidéos explicatives
  • Infographies

Le marketing de contenu se limite donc à la production et à la diffusion de contenus auprès de son audience cible avec pour objectif de convertir des visiteurs en leads puis en clients. Cependant, le content marketing se révèle être insuffisant et certaines entreprises hésitent encore à se lancer car elles manquent de visibilité sur le ROI. D’autre part, un nombre croissant d’entreprises se lancent mais elles-aussi ont du mal à évaluer ou à apporter la preuve du retour sur investissement de leurs actions.

 

Inbound marketing, stratégie globale de développement des ventes

Avec l’inbound marketing, il s’agit de transformer le site web de l’entreprise en outil commercial. Cela passe par :

  • la création de contenu (le content marketing)
  • l’optimisation du référencement naturel sur Google pour attirer du trafic
  • la gestion et conversion des leads grâce au marketing automation

Définir des cibles précises, construire une stratégie éditoriale sur mesure et optimiser le SEO va permettre d’attirer des visiteurs qualifiés grâce à un meilleur positionnement sur les mots clés recherchés par votre cible. Viennent ensuite les étapes de maturation du lead.

Quand l’audience se développe, il devient intéressant de diversifier ses contenus pour accompagner les prospects dans leur processus d’achat. Proposer un livre blanc en téléchargement donne la possibilité de récupérer des données sur les prospects. Cette information donne également des précisions sur la position du lead dans son processus décisionnaire.

L’inbound marketing exploite ces données en pratiquant le lead nurturing à l’aide de newsletters très ciblées ou en proposant un autre livre blanc correspondant au stade suivant dans le cycle d’achat.

Pour conclure, comme Joe Chernov l’explique sur le blog d’Hubspot, le content marketing est bien un sous-domaine de l’inbound marketing et il est tout à fait possible de faire du marketing de contenu sans inbound. En revanche, la réciproque est fausse.

J’espère avoir réussi à éclaircir les choses. N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin d’autres précisions sur le sujet.

Share This