Le référencement naturel ou organique et le référencement payant font partie des techniques webmarketing

Les 4 premiers liens précédés par « Annonce » sont des liens sponsorisés créés avec Google Adwords.

Le webmarketing, parfois aussi appelé marketing digital, représente l’ensemble des techniques permettant d’accroître l’audience d’un site web, de fidéliser l’audience, d’augmenter le nombre de prospects qualifiés. Bien entendu, l’objectif ultime est l’augmentation du chiffre d’affaires de l’entreprise. Pour atteindre ces objectifs, il existe différentes stratégies webmarketing choisies en fonction du budget, de la cible, de l’image, etc. J’en détaille 3 dans cet article.

 

Le référencement naturel ou SEO

 

Définition du référencement naturel

Le référencement naturel, encore appelé référencement organique repose entièrement sur les algorithmes des moteurs de recherche. L’optimisation SEO (Search Engine Optimization) d’un site se base sur une liste de critères pris en compte par Google, Bing et les autres moteurs de recherche pour classer un site Internet en fonction de la requête d’un internaute. Il est impossible de connaître en détails les algorithmes gardés secrets, c’est un peu comme la recette de cuisine d’un grand chef.

Au total, Google évalue 200 à 300 critères pour positionner un site dans son index. Présence et emplacement des mots clés, architecture du site, vitesse de chargement, parcours des visiteurs, activité sur les réseaux sociaux, présence de liens entrants ou backlinks sont quelques exemples de critères utilisés par Google.

 

Référencer un site de manière naturelle

Le référencement organique est un travail de longue haleine et s’inscrit dans une stratégie de long terme. Bien choisir ses mots clés est capital surtout lorsque vous évoluez dans un domaine très concurrentiel. Afin de développer votre visibilité sur le web, la mise en place d’un blog est souvent conseillé pour mieux référencer votre site. C’est aussi un puissant outil marketing qui permettra de démontrer votre expertise et d’engager votre audience.

 

Le référencement payant ou SEA

Le référencement payant appelé parfois SEA pour Search Engine Advertising consiste à verser une certaine somme à Google à chaque clic d’un internaute pour positionner votre site sur les mots clés choisis. Sur Google, c’est l’unique moyen d’apparaître rapidement en 1ère position. Le principe est simple : un système d’enchères vous permet de miser la somme que vous êtes prêt à payer pour chaque clic d’un internaute sur votre site. Cette somme varie en fonction de la demande pour chaque mot clé. Ce type de référencement permet de calculer précisément le retour sur investissement de chaque euro injecté dans une campagne Adwords, chose plus compliquée avec le référencement naturel.

 

Les réseaux sociaux

Le social media a gagné en importance depuis quelques années. C’est d’ailleurs devenu un levier important pour créer et gérer une communauté sur le web. Là encore, il faut bien choisir un réseau social adapté à votre activité. Si vous possédez un petit commerce de proximité en B to C, vous aurez plus à gagner en allant sur Facebook que sur LinkedIn. Si vous gérez déjà un blog, les réseaux sociaux sont le moyen de partager vos publications, d’échanger avec d’autres personnes sur vos métiers et de drainer toujours plus de trafic qualifié vers votre site web.

En tout cas, s’il y a une chose que vous devez retenir, c’est qu’un site web sans stratégie marketing, c’est un investissement difficile à rentabiliser. C’est un peu comme si vous décidiez d’aménager un potager, de semer les graines puis de revenir dans 6 mois pour la récolte. Les résultats seront décevants voire inexistants. Voilà pour cette petite introduction au webmarketing. J’espère que les choses sont plus claires pour vous dorénavant ! N’hésitez pas à réagir dans les commentaires si vous avez des questions sur le sujet.

Share This